Guadeloupe : que faire à Pointe-à-Pitre ?

Phems
single-image

Comme vous et moi, des milliers de voyageurs se rendent chaque année en Guadeloupe.

Si vous prévoyez de vous y rendre prochainement, vous passerez sûrement par la ville de Pointe-à-Pitre. Située sur Grand-Terre, avec son port qui accueille les croisiéristes directement en centre-ville, Pointe-à-Pitre est une ville de petite taille qui se visite très facilement à pied. Lors de votre séjour, prévoyez d’y passer à minima une demie journée pour découvrir les richesses qu’elle a à vous offrir.

Et si nous découvrions ensemble quelques lieux à découvrir à Pointe-à-Pitre pour préparer votre voyage ?

Balade découverte à Pointe-à-Pitre

Pointe-à-Pitre est située au sud ouest de la Grande Terre. C’est le cœur économique de la Guadeloupe. La ville compte aujourd’hui à peine plus de 17 000 habitants et c’est ici qu’on trouve des boutiques, banques, etc.

Fondée au XVille siècle, elle a été construite en damier, sur un modèle éprouvé à Saint-Domingue et a l’origine inspiré par la structure des garnisons romaines. Elle fut plusieurs fois ravagée par des cyclones et incendies, mais ces catastrophes ont permis à chaque issue un nouvel essor et une plus large reconstruction.

Avec sa voisine les Abymes, il est parfois difficile  de savoir dans laquelle des deux communes on se trouve. Tournée vers la mer, elle demeure un grand port grâce notamment à l’accueil de nombreux bateaux de croisière et à la desserte par navettes des dépendances voisines. C’est dans la Darse, face à la Place de la Victoire, qu’arrivent tous les 4 ans les bateaux de la célèbre Route du Rhum.

Pointe–Pitre reste une ville d’histoire. Ses vieux quartiers avec leurs cases créoles traditionnelles témoignent encore d’une architecture restée quasi intacte depuis la fin du XIXe siècle. Le Musée Schoelcher est notamment consacré au grand abolitionniste, et le Musée Saint-John Perse est quant à lui dédié au poète et diplomate et présente aussi des costumes traditionnels créoles. Face à la mer, le Mémorial ACTe, édifice moderne inauguré en 2015 est le Centre caribéen d’expressions et de mémoire de la Traite et de l’Esclavage. Le centre-ville est commerçant, coloré et animé. Le marché aux épices ou celui de la Darse sont des lieux de découvertes parfumées et savoureuses.

Pointe-à-Pitre se tourne désormais vers l’avenir. Un vaste projet d’aménagement des quais est en cours qui fera de la ville une rivale sérieuse des autres escales caribéennes, pour les navires de croisière comme pour les yachts.

 

Les lieux à découvrir à Pointe-à-Pitre :

  • Rue Frébault (rue commerçante)
  • Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul
  • Les marchés
  • Mémorial ACTe
  • Place de la Victoire
  • Musée Victor Schoelcher
  • Musée Saint-John Perse
  • Les statues historiques et le Boulevard des héros

Se balader dans les marchés de Pointe-à-Pitre

Comme partout ailleurs, lorsqu’on visite une ville jusque-là inconnue, se promener sur un marché local et se mêler aux locaux est une occasion de s’imprégner de l’ambiance d’une ville que l’on visite pour la première fois. Si vou aussi, vous cherchez à découvrir les spécificités locales, direction les marchés de Pointe-à-Pitre !

On y trouve un peu tout : produits artisanaux, fruits exotiques, épices, poisson frais… Parmi les plus réputés de la ville, le marché de la Darse et le marché aux épices, où nos sens seront rapidement eveillés à l’approche des étales remplies de petites choses savoureuses. Attention tout de même. Malheureusement, de  nombreux marchands sont parfois pressants et insistants lorsque l’on s’approche de leur stand, ce qui ne donne pas trop envie de s’y attarder.

Se balader au pied des bâtiments historiques

Le meilleure moyen de visiter Pointe-à-Pitre, c’est de la parcourir à pied au travers de ses petites rues colorées. Et lorsque l’on visite la ville, on ne peut pas passer à côté de ses imposants bâtiments historiques et typiques d’époque, que l’on trouve notamment le long de la rue Achille René Boisneuf, l’une des plus anciennes.

 

Prenez le temps de vous arrêter au niveau du musée Saint-John Perse, à l’intérieur d’une superbe maison coloniale. Une authentique maison créole à visiter !

L’église Saint-Pierre et Saint-Paul est elle aussi un bâtiment original que l’on aime approcher et prendre en photo avec son imposante façade jaune. Et vous en ferez de même un peu plus loin avec le musée Schoelcher.

Visiter le Gosier

Une fois avoir visité les ruelles endiablées de Pointe-à-Pitre, profitez-en pour vous éloigner et explorer aux alentours, Le Gosier, ce petit petit bijou au bord de l’eau. C’est une commune très appréciée des touristes pour l’incroyable beauté de son petit port de plaisance et ses belles plages qui bordent la côte sud-ouest de Grande-Terre.

Avec Sainte-Anne, c’est l’une des autres principales villes de Guadeloupe. On y trouve de nombreux commerces et hébergements, et c’est aussi l’un des points de départ en bateau vers les autres îles de Guadeloupe, Marie-Galante et Les Saintes.

Il est également possible de rejoindre l’îlet du Gosier (en bateau ou à la nage) ou de profiter de l’aquarium de la Guadeloupe.

Parcourir les statues historiques des Abymes

On retrouve dans la commune des Abymes, commune voisine, de nombreux sites touristiques incontournables pour découvrir les richesses culturelles et historiques de l’archipel Guadeloupéen.

Sur les ronds-points du boulevard des Héros reliant les Abymes à la ville de Pointe-à-Pitre, sont érigés les mémoriaux dédiés à trois illustres Guadeloupéens ayant combattu l’esclavage.

  • Statue de la Mulâtresse Solitude : En mai 1802, aux côtés des rebelles, la Mulâtresse Solitude fit preuve d’un grand courage lors des combats à Dolé contre les troupes de Richepance, en charge de rétablir l’esclavage pour Napoléon.
  • Statue de Joseph Ignace : il s’opposa aux Anglais et était l’un des plus actifs lors de la première heure de l’esclavage. Il participa victorieusement à l’indépendance de la Guadeloupe.
  • Mémorial du Sacrifice de Delgrès : ce mémorial rappel le drame vécu par la Guadeloupe en 1802 et nous remémore de cet homme ayant préféré mourir avec ses compagnons plutôt que de redevenir esclave.
  • Statue de Nelson Mandela : il n’est plus à présenter. Située au rond-point de Petit-Pérou, cette statue de 4 m de haut rend hommage à  cet héros de la lutte contre la ségrégation raciale et ancien président de l’Afrique du Sud.

Visiter le Mémorial ACTe

Le 10 mai 2015, jour de la commémoration de l’abolition de l’esclavage, François Hollande a inauguré le Mémorial ACTe, à Pointe-à-Pitre. Cet édifice est le plus important au monde consacré au souvenir de la traite négrière et de l’esclavage.

Au départ, nous étions réticent à l’idée de découvrir ce monument que beaucoup de locaux critiquent. Mais un jour de mauvais temps en fin de séjour nous a motivé à nous y rendre et nous ne le regrettons pas ! Ce fut un super moment.

En entrant dans l’immense salle de l’exposition permanente, vous aurez rendez-vous avec l’histoire !

Il offre différents espaces de découvertes enrichissantes :

  • l’espace principal où l’on retrouve l’exposition permanente sur près de 2000 m². L’histoire de l’esclave y est très bien expliquée au travers d’un parcours ludique très intéressant. On parcourt l’exposition avec grande autonomie grâce à l’audio-guide fourni à l’entrée et compris dans le tarif non négligeable de 15€ par adulte (10€ pour les enfants).
  • l’espace dédié aux expositions où de nombreux artistes exposent régulièrement leurs créations.
  • l’espace de recherches généalogiques qui permet aux Guadeloupéen de mieux comprendre leur histoire personnelle et l’origine de leur nom de famille.

Visiter le Musée Saint-John Perse

On retrouve ce musée est dans l’imposante maison Souques-Pagès, une des plus belles demeures coloniales de Pointe-à-pitre où résidaient autrefois les dirigeants de la sucrerie Darbourssier.

Ce musée municipal du quartier historique de Pointe-à-Pitre, abrite une exposition permanente rappelant les costumes créoles et sur la vie du poète et diplomate Alexis Leger dit Saint-John Perse et son idylle d’une dizaine d’années avec la Guadeloupe.

Informations :

  • Adresse : 9, rue de Noziéres 97110 Pointe-à-Pitre
  • Horaires : en semaine de 9h à 17h, le samedi de 8h30 à 12h30; Fermé le dimanche.

Alors, prêts pour une petite escapade à Pointe-à-Pitre ? En suivant ces quelques idées que nous avons vu ensemble, vous pouvez déjà vous préparer un petit programme pour une journée sous le soleil de cette ville à l’aspect colonial !

______________________________________________________________________________________________

Besoin d’inspirations de voyage ? N’hésitez pas à visiter régulièrement mon blog.  J’y présente de nouvelles destinations et vous pourrez trouver où aller pour vos prochaines vacances et obtenir des idées, bons plans et guides pratiques pour votre prochain voyage en lisant les différents articles publiés.

A suivre sur le même sujet

Découvrir la Guadeloupe : Guide de voyage
Itinéraire de notre séjour
Louer une voiture en Guadeloupe
Où voir le lever et le coucher du soleil
Pointe-à-Pitre : que voir et que faire ?
TOP des choses à voir et faire en Guadeloupe
Guadeloupe : une journée aux Saintes
Randonnée en Guadeloupe
Les plus belles plages de Guadeloupe

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may like